Tous au restaurant…

Depuis 6 ans, Tous au Restaurant mobilise pour faire découvrir au grand public la magnifique diversité de la cuisine en France et en Belgique.

Du 21 septembre au 4 octobre, plus de 50 restaurants de la région participe à l’opération « Tous au restaurant » !

Le concept est simple… 1 menu acheté = 1 menu offert !

Cette année, Tous au restaurant met en avant les vins de Bordeaux avec un verre de bordeaux offert avec votre menu.

Sur Lille, c’est l’occasion de découvrir Clément Marot ou Les Hauts de Lille!

Alors dépêchez-vous de réserver… 

 

Tous au restaurant

La friterie du parking

Mais de quoi veut elle nous parlez vous me direz… Et bien d’une des meilleures friterie du coin!
Elle s’appelle la Friterie du parking et se trouve à Mouscron, dans le quartier du risquons tout pour ceux qui connaissent.

Pour le lieu, on repassera… Ce n’est qu’une friterie! Mais c’est propre et l’équipe est très serviable.

Par contre, les frites sont un régal! De vraies frites, tout juste épluchées et coupée. Pas des frites surgelées!

Et le patron utilise de la graisse de bœuf pour les cuir. Et tout le monde le sais, les frites à la graisse de bœuf sont les meilleures… Bon c’est à éviter quand on fait régime, mais en même temps, qui irait manger des frites alors qu’il est au régime.

Alors si vous voulez manger une bonne frite, traversez la frontière direction Mouscron pour aller à la Friterie du Parking…

 

 

La bistoure

Durant une petite virée dans les Cévennes en moto, nous nous sommes arrêtés à Sommiéres.
Cette petite ville au bord du Vidourle est une cité médiévale très agréable à visiter. Si l’on s’aventure un peu dans la ville, on tombera sur La Bistoure.
C’est un restaurant traditionnel ou l’on mange de la cuisine régionale : gardianne de taureau, rouget, riz camarguais, fromage des Cévennes…
On s’y arrête à chacune de nos balades dans la région. C’est un petit restaurant familiale. En cuisine, madame nous prépare de délicieux petits plats, côté pizzeria, monsieur cuit au feu de bois des pizzas très garnies. Côté salle, on a à faire aux enfants.
Ici, on déjeune sur une petite terrasse ombragée par les grandes bâtisse/ en pierre de la ville et les quelques parasols. Bref le lieu est très agréable…
Ce qui se trouve dans les assiettes est très attrayant aussi…
En entrée: Parmentier de foie gras et ces tranches de magret de canard. J’ai vu arriver une très belle assiette avec un genre de gratin de pommes de terre surmonté d’une tranche de fois gras et de petite tranches de magret en forme de pétales. Cela fondait dans la bouche… Un régale!
En plat: rouget servi avec du riz camarguais et une ratatouille de légumes du pays. L’onglet était frais, et assaisonné d’ail et d’herbes fraîches.
Le desserts est fantasmagorique… De grande coupe de glace arrivent à notre table avec pour contenant un vacherin reconstitué. La meringue maison était une tuerie.
Tout est fait maison et les produits viennent de producteurs locaux.
Alors si vous passer par là, arrêtez vous a La Bistoure.

La table des baumelles

Au cours d’une de nos balades en moto, nous avons sillonné la Camargue… Nous sommes tombé sur la manade des Baumelles.

Typiquement camarguaise, la table des Baumelles se trouve dans un mas. Celui-ci est l’une des meilleures manades autour de Sainte Marie de la Mer. Mais qu’est ce qu’une manade vous me direz? Et bien c’est un élevage de taureaux camarguais. Ces grands et forts taureaux noir, avec de grande cornes que l’on voix dans les arènes du sud de la France et en Espagne pour les courses et corrida.
Ceux-la même sont également mangés… La cote de taureau a la fleur de sel de Camargue, la gardianne de taureau, sont des spécialités de la région!
Le chef du restaurant la table des Baumelles nous invite à découvrir les produits de sa région et notamment le taureau. A la carte: gardianne, côte de taureau, os à moelle, carpaccio de taureau, mais aussi des tellines.
La telline, c’est un petit coquillage que l’on pêche dans la Méditerranée. A la table des Baumelles, ils sont cuisinés très simplement, cuits dans leur jus, arrosés d’une crème et assaisonnés de persil.
Pour le plat, c’est viande de taureau… L’endroit l’oblige!
La cote de taureau est grasse est goutue, les légumes du sud qui l’accompagne sont plein de soleil et le riz camarguais change des éternelles frites qui accompagnent souvent la viande rouge.
Nous avons terminé le repas sur une note sucrée, un fraisier dont la mousse était très légère et les gariguettes un délice pour les papilles…
Pour ne rien gâcher l’endroit est un vrai havre de paie, un mas entre Camargue, oliveraies, rizières et ou l’on croise avant d’arriver manades de taureaux et troupeaux de chevaux camarguais.
N’hésitez pas à vous arrêter à la table des Baumelles si vous êtes dans la région.

Le resto Lao

Une amie à moi m’a fait découvrir le Resto Lao un midi. Situé dans la Zone d’Activité Business Park à Marcq en Baroeul, c’est un restaurant vietnamien qui fonctionne très bien le midi.

Au Lao, on travaille en famille. La maman est derrière les fourneaux, les filles au service. Quand la cuisinière nous aperçoit, elle nous salut très chaleureusement; Mon amie est elle se connaissent bien. Ce qui nous vaudra double ration dans les assiettes et le dessert offert ! 😉

Le lieux quant à lui est grand, éclairé et très moderne. Ce que l’on attends d’une gargote du midi ! Il y a aussi une terrasse à l’arrière.

Au menu, on retrouve l’éternel Bobun (viande de bœuf et nem), le Pad Tai (sauce tamarin avec au choix bœuf, crevettes ou poulet) , le Pad Lao (sauce soja et aux oeufs, avec au choix bœuf, crevettes ou poulet), le Bun Cha (avec des boulettes de porc et des nems), le riz à la cantonaise, les nouilles sautées… 

Nous avons pris un Bun Cha; ce fût un régale. En plus c’est un plat très frais avec plein de légume crus : soja, salade, basilic thaï, carotte, menthe, coriandre et ciboulette. La touche personnelle de la cuisinière : la pomme ! Cela se mari très bien avec le reste…

En dessert, elle nous à offert quelque chose de léger et de frais : un fromage blanc à la mangue, servit dans des feuilles de briques. Ça rend ce dessert si simple, moderne et esthétique !

 

 

La Trattoria Fratelli

Ce week-end, j’étais à Leiden aux Pays Bas. Une très jolie ville… Elle ressemble à Amsterdam avec ses canaux et ses maisons si typique. C’est dans cette tranquille bourgade estudiantine que nous avons découvert la Trattoria Fratelli.
Une petite trattoria tenue en famille, le papa est au service avec un de ses fils et un autre de ses fils est en cuisine.
L’accueil y est très chaleureux et à l’italienne. Rien à redire sur le service.
Dans les assiettes c’est un festival de saveurs italiennes. Les produits sont très frais et soigneusement choisis.
Nous avons pris en entrée une antipasti Fratelli. Ce fut un régal pour nos yeux et nos papilles! Pas de simple tranches de charcuterie italien, de fromage et de légumes marinés comme on sert si souvent… Mais de très jolies recette en mignardises, des mariages savoureux de textures et saveurs.
Pour le plat, j’ai pris pour ma part une escalope de veau au gorgonzola. J’ai eu les yeux plus gros que le ventre… Est arrivée à table une assiette de 3 tranches de veau tendres et fondantes recouvertes de sauce gorgonzola ainsi qu’un plat de spaghetti frais et délicieusement assaisonnés.
Avec des prix plus que raisonnables, je crois que j’ai trouvé le meilleur italien que j’ai goûté hors d’Italie!
Si vous passez par Leiden, arrêter vous à la Trattoria Fratelli !

 

Le Bacchus

Pour la wife night cette année nous avons décidé de la faire calme… Hammam & resto! Nous avons choisi le Bacchus. C’est un restaurant libanais qui se trouve rue des postes.
Le lieux est super… C’est une ancienne boucherie; il en reste les carrelages au sol et les boiseries.
Le Bacchus est un restaurant familiale; madame et en cuisine et monsieur et son fils en salle.
En apéro, nous avons pris des assiettes dégustation, pour goûter un peu tout! Il y avait du hommos, du labneh, des sambousek a la viande, des fatayers aux épinards, du tabboulé et une salade fattouch, tout cela servie avec des galettes libanaise. Ça nous a mis en appétit!
Ensuite, nous sommes passée au plat; là il a fallut faire un choix et ce ne fut pas simple… Tout a l’air bon: les chawarma, les kebbeh, les brochettes et les tartares.
Alors là aussi on a pris un peu de tout!
Finalement après tout ce festin, l’addition n’était pas si salée !
Alors si la cuisine libanaise vous tentes, allez faire un tour au Bacchus ! 

Le samouraï

J’ai découvert le samouraï a Mouscron avec une amie. Cela fait un moment qu’on m’en parlait. Alors nous avons réservé là bas lors d’un dîner entres filles.
Et je peux vous dire que nous n’avons pas regretté! L’accueil est chaleureux, le lieu exotique. On y trouve de grande table carrée au milieux desquelles les chefs cuisinent nos mets!
Nous avons pris en entrée un plateau à base de sushi, de maki et de sashimi. Nous avons eu de la chance, la chef qui s’en occupe était là! Car normalement, il faut commande ce type de plat à l’avance. C’était un délice, le poisson était frais, la préparation traditionnelle… Rien à voir avec les sushi shop qui nous font des maki à tout et n’importe quoi!

Ensuite, en plat, nous avons pris des saint Jacques accompagnées de nouilles sautées. Le chefs est venu préparer notre plat devant nous et s’était assez impressionnant; sa façon de manier le couteau et les flammes! Le spectacle était grandiose et le résultat aussi!

Je n’ai donc qu’un mot à dire : allez-y!

Au P’tit Louis

La boulangerie Au P’tit Louis tenue par M. Demory et M. Descamps a été reprise en avril 2013. Depuis, le succès ne cesse de leur sourire. 

Ils nous proposent des pains traditionnels et rustique. Ils utilisent par exemple la farine d’épeautre qui est réputée pour être la farine qui offre le pain le moins acide possible et donc le meilleur pour notre santé. De plus contrairement à beaucoup de boulangerie du quartier, le pain d’épeautre n’est pas cher dans la boulangerie Au P’tit Louis.

Les viennoiseries au beurre sont à tomber… Et les gâteaux de pâtissier sont très bon…

Comme toute boulangerie de la métropole qui se respecte, Au P’tit Louis on fait aussi des sandwichs… Mais Ils sont malin Au P’tit Louis car leur sandwich, ils ne sont pas mis en pain dans le matin, comme ca, le pain il est pas détrempé par la garniture ! Et puis il y a plein de sortes de pain différents…

Alors courez vite essayer la boulangerie Au P’tit Louis

Le fromager Philippe Oliver

Lorsque j’étais petite, maman m’emmenait toutes les semaines acheter le fromage chez Philippe Oliver. Un vrai moment de plaisir ou les vendeuses me faisaient toujours goûter un petit morceau de fromage…

Cette fromagerie, c’est une affaire de famille… Leur but c’est de « proposer du bon, tout simplement et tout naturellement ». Ils valorisent le patrimoine français, favorisent les petits producteurs et dénichent des fromages oubliés !

Philippe Olivier tient aussi une place importante dans le monde du fromage… Maître fromager de la Guilde Internationale des Fromagers; Élu Meilleur Fromager de France en 1996; Il est également membre-fondateur du Cercle des Fromagers-Affineurs et Président des Fromagers de France.

Reconnu professionnellement par ses pairs, Philippe Olivier est également membre du Club de la Table Française et de l’Institut National des Appellations d’Origine.

Pour info, on trouve trouve la boutique Philippe Olivier à Lille rue du Curé de Saint Etienne ou dans le magasin Evrard à Wazemmes.

Alors si vous êtes amateurs de fromages de qualité et bien affinés, faites un tour chez Philippe Olivier.