L’encyclopédie de la gastronomie française

Un pavé regroupant savoir et savoir faire de la cuisine française comme le dis Bocuse. L’encyclopédie de la gastronomie française regroupe autant de techniques expliquées par des professeurs que recettes anonyme ou non étant des référence de notre cuisine. C’est un hommage à la cuisine française.

Coté techniques, on parle de pâtes, de sauces, d’œufs,  de crèmes de découpes, de cuissons…  Cotés recette, chaque parties de repas est ouverte par un grand chef. On découvre donc des chefs d’œuvres de la cuisine.

En prime, pour bien apprendre les différentes techniques, un DVD est inclus.

Pour vous donner une idées des recettes que l’on y trouve, j’ai déjà réalisé la recette de la pintade contisée au laurier sur canapés.

 

 

Le Bacchus

Pour la wife night cette année nous avons décidé de la faire calme… Hammam & resto! Nous avons choisi le Bacchus. C’est un restaurant libanais qui se trouve rue des postes.
Le lieux est super… C’est une ancienne boucherie; il en reste les carrelages au sol et les boiseries.
Le Bacchus est un restaurant familiale; madame et en cuisine et monsieur et son fils en salle.
En apéro, nous avons pris des assiettes dégustation, pour goûter un peu tout! Il y avait du hommos, du labneh, des sambousek a la viande, des fatayers aux épinards, du tabboulé et une salade fattouch, tout cela servie avec des galettes libanaise. Ça nous a mis en appétit!
Ensuite, nous sommes passée au plat; là il a fallut faire un choix et ce ne fut pas simple… Tout a l’air bon: les chawarma, les kebbeh, les brochettes et les tartares.
Alors là aussi on a pris un peu de tout!
Finalement après tout ce festin, l’addition n’était pas si salée !
Alors si la cuisine libanaise vous tentes, allez faire un tour au Bacchus ! 

Poulet à l’estragon et aux champignons

Rien de tel que les délicieux poulets de chez ma maman… Alors voici une recette de Robuchon qui devrait leurs faire honneur…

Pour 6 personnes                                                                   Préparation : 20 minutes

Budget mini                                                                                           Cuisson 1 heure

Poulet à l'estraagon et aux champignons

Le samouraï

J’ai découvert le samouraï a Mouscron avec une amie. Cela fait un moment qu’on m’en parlait. Alors nous avons réservé là bas lors d’un dîner entres filles.
Et je peux vous dire que nous n’avons pas regretté! L’accueil est chaleureux, le lieu exotique. On y trouve de grande table carrée au milieux desquelles les chefs cuisinent nos mets!
Nous avons pris en entrée un plateau à base de sushi, de maki et de sashimi. Nous avons eu de la chance, la chef qui s’en occupe était là! Car normalement, il faut commande ce type de plat à l’avance. C’était un délice, le poisson était frais, la préparation traditionnelle… Rien à voir avec les sushi shop qui nous font des maki à tout et n’importe quoi!

Ensuite, en plat, nous avons pris des saint Jacques accompagnées de nouilles sautées. Le chefs est venu préparer notre plat devant nous et s’était assez impressionnant; sa façon de manier le couteau et les flammes! Le spectacle était grandiose et le résultat aussi!

Je n’ai donc qu’un mot à dire : allez-y!

Pintade contisée au laurier sur canapé

J’aime quand mes plats ressemblent à des festins d’un autre temps… Et ce fût plutôt réussi avec cette pintade contisée au laurier.
Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas ce mot, ne vous affolez pas… Rien de barbare. Il faut juste passer les feuilles de laurier sous la peau de la volaille.

Bon apêtit à vous!

Pour 4 personnes                                                                 Préparation : 40 minutes

Budget moyen                                                                                          Cuisson 1 heure

Pintade contisée au laurier sur canapés